Archive for the ‘Processing’ Category

Tiens… Un calendrier !?

Mercredi, décembre 11th, 2013

calendrier_Premium-Preview

Design déGénératif constitué d’objets aux propriétés hasardeuses ou vaguement établies par des raccourcis clavier et répartis dans des zones en 2D le long d’un spectre chromatique arbitrairement sectionné en 12 teintes directrices.

lacouvWeb

On peut même le trouver ici ! (à commander) (à télécharger gratos)

I try to translate in english :) :
deGenerative designed calendar, made of objects with random properties, of vaguely set by keyboard shortcuts and distributed within 2D areas along a chromatic spectrum arbitrarily cutted in 12 guidings tints.
Go there to get it (order a printed one)

free pdf download here

Et le visionner (watch it) :

Il existe aussi une version plus petite / another smaller version



Design déGénératif constitué d’objets aux propriétés hasardeuses ou vaguement établies par des raccourcis clavier et répartis dans des zones en 2D le long d’un spectre chromatique arbitrairement sectionné en 12 teintes directrices. On peut même le trouver ici ! (à commander) (à télécharger gratos) I try to translate in english :) ...

Générateur de fonds graphiques pour service culturel de mairie communiste

Mardi, mars 19th, 2013

Oui encore du Processing. En bon citoyen de ma commune je développe cet outil gratuit dont le nom complet pourrait être :
Générateur de fonds graphiques pour service culturel ou communication de mairie communiste via une pseudo-randomisation par bruit de Perlin sur l’axe y et décalage incrémentiel au sein de ce même bruit, retiré au hasard après chaque ligne ainsi que son épaisseur, sa valeur alpha et son niveau de gris avec une probabilité de 80 chances sur 100 d’obtenir des lignes assez fines, 18 % de chances d’obtenir des lignes plus larges et enfin 2% de chance de tracer des lignes rouges plus ou moins sombre et fines.

Voilà un titre d’image comme je les aime. Dans ma grande générosité voici quelques captures de ce générateur à l’oeuvre :

Mais aussi une fantastique juxtaposition temporelle de la création d’environ 750 de ces lignes sur mon vaillant portable que même que c’est le même qu’André Brahic et c’est la grande classe spatiale.

Merci processing, grâce à toi j’ai pu caresser du bruit de Ken Perlin (Ken, pas Ben ^^), merci aussi Daniel et merci Saint-Etienne et aussi le Modern bar et enfin merci Landry pour tes infos relatives à la typographie d’un titre au sein d’un paragraphe qui sont tombés tu le verras dans l’oreille d’un sourd compréhensif.

Ken Perlin qui est un savant professeur à l’université de New-York et qui bossa sur le premier Tron du nom. Un peu blasé par le look trop synthétique des images de synthèse de l’époque, il contourna le problème des ordinateurs dotés de peu de mémoire en inventant des algorythmes pour générer du bruits dans plusieurs dimensions afin de simuler des bruits naturels tels que du marbre, du nuage, de la poussière… Mine de rien il avait mis le doigt sur un truc, et depuis quasiment tous les programmes graphiques l’ont pillé (il n’avait rien breveté je crois merci Ken). Il explique tout cela très bien avec humour et générosité ici. Un grand gars ce Ken.

Je trouve que çà fait beaucoup de private-joke pour un post communiste, on est comme çà rive-gauche on vous emmerde classieusement avec des pixels, fussent-ils gris en grande majorité.



Oui encore du Processing. En bon citoyen de ma commune je développe cet outil gratuit dont le nom complet pourrait être : Générateur de fonds graphiques pour service culturel ou communication de mairie communiste via une pseudo-randomisation par bruit de Perlin sur l'axe y et décalage incrémentiel au sein de ce ...

Un souvenir de Processing avec Philémon

Lundi, mars 18th, 2013

Hier soir, étrangement Philemon mon fils qui a 5 1/2 en ce moment, m’a demandé ce qu’était processing. Nous regardions ce film :

et mon fiston trouvait que c’était beau. Du coup il m’a demandé de lui montrer ce qu’est ce drôle de language.

Quelques caractères plus tard, vl’a ty pas qu’il s’éclatait à fond en gribouillant ce ver de terre (je cite le garçon) numérique (et j’ajoute numérique).

Mon coeur de père certes biaisé n’a pu se résoudre ce matin à effacer cet écran sans immortaliser ce moment que je chéris alors voilà.


Merci de ne pas commettre d’erreur dans le placement du i de la phrase précédente.



Hier soir, étrangement Philemon mon fils qui a 5 1/2 en ce moment, m'a demandé ce qu'était processing. Nous regardions ce film : http://vimeo.com/60735314 et mon fiston trouvait que c'était beau. Du coup il m'a demandé de lui montrer ce qu'est ce drôle de language. Quelques caractères plus tard, vl'a ty pas qu'il ...

IF : Resolutions

Mardi, janvier 4th, 2011

And i even dare to use my processing.js test for this week entry : resolutions !

Yay, this is my first 2011 post :)



And i even dare to use my processing.js test for this week entry : resolutions ! Yay, this is my first 2011 post :)

des cubes gris aléatoires avec processing.js

Vendredi, octobre 29th, 2010

Ou Mondrian pour les daltoniens.
Bon et bien voici un petit test en processing.js la petite soeur de processing qui disent.
Etant donné l’actualité html5/javascript/canvas la petite soeur pourrait bien changer de grade dans cette famille soudée.


Chaque carré est cliquable ce qui engendre une remise à zéro et un retirage au sort. Si c’est trop dur de cliquer, il suffit d’attendre, après une durée aléatoire, ca retire tout seul.



Ou Mondrian pour les daltoniens. Bon et bien voici un petit test en processing.js la petite soeur de processing qui disent. Etant donné l'actualité html5/javascript/canvas la petite soeur pourrait bien changer de grade dans cette famille soudée. Chaque carré est cliquable ce qui engendre une remise à zéro et un retirage ...

Processing : HelloWorld le stremon jaune

Mercredi, octobre 27th, 2010

Ca fait un moment que Processing m’a sérieusement tapé dans l’oeil.
Sa chute de rein, la douceur de son code, son ouverture indécente, ses forces pédagogiques primitives m’émotionnent puissamment.

Même la langueur de son frameRate n’occulte en rien cet attrait intense.
Seule ma paresse panoramique intégrale m’aura freiné dans cet élan magistral.

Voici une preuve, un helloWorld ultime, tel que suggéré par le talentueux Daniel Shiffman :

Tout ça pour çà pourrait on me rétorquer, ouais bah ouais enchaîne-je.



Ca fait un moment que Processing m'a sérieusement tapé dans l'oeil. Sa chute de rein, la douceur de son code, son ouverture indécente, ses forces pédagogiques primitives m'émotionnent puissamment. Même la langueur de son frameRate n'occulte en rien cet attrait intense. Seule ma paresse panoramique intégrale m'aura freiné dans cet élan magistral. Voici ...