Archive for the ‘Freid’s art’ Category

Générateur de fonds graphiques pour service culturel de mairie communiste

Mardi, mars 19th, 2013

Oui encore du Processing. En bon citoyen de ma commune je développe cet outil gratuit dont le nom complet pourrait être :
Générateur de fonds graphiques pour service culturel ou communication de mairie communiste via une pseudo-randomisation par bruit de Perlin sur l’axe y et décalage incrémentiel au sein de ce même bruit, retiré au hasard après chaque ligne ainsi que son épaisseur, sa valeur alpha et son niveau de gris avec une probabilité de 80 chances sur 100 d’obtenir des lignes assez fines, 18 % de chances d’obtenir des lignes plus larges et enfin 2% de chance de tracer des lignes rouges plus ou moins sombre et fines.

Voilà un titre d’image comme je les aime. Dans ma grande générosité voici quelques captures de ce générateur à l’oeuvre :

Mais aussi une fantastique juxtaposition temporelle de la création d’environ 750 de ces lignes sur mon vaillant portable que même que c’est le même qu’André Brahic et c’est la grande classe spatiale.

Merci processing, grâce à toi j’ai pu caresser du bruit de Ken Perlin (Ken, pas Ben ^^), merci aussi Daniel et merci Saint-Etienne et aussi le Modern bar et enfin merci Landry pour tes infos relatives à la typographie d’un titre au sein d’un paragraphe qui sont tombés tu le verras dans l’oreille d’un sourd compréhensif.

Ken Perlin qui est un savant professeur à l’université de New-York et qui bossa sur le premier Tron du nom. Un peu blasé par le look trop synthétique des images de synthèse de l’époque, il contourna le problème des ordinateurs dotés de peu de mémoire en inventant des algorythmes pour générer du bruits dans plusieurs dimensions afin de simuler des bruits naturels tels que du marbre, du nuage, de la poussière… Mine de rien il avait mis le doigt sur un truc, et depuis quasiment tous les programmes graphiques l’ont pillé (il n’avait rien breveté je crois merci Ken). Il explique tout cela très bien avec humour et générosité ici. Un grand gars ce Ken.

Je trouve que çà fait beaucoup de private-joke pour un post communiste, on est comme çà rive-gauche on vous emmerde classieusement avec des pixels, fussent-ils gris en grande majorité.



Oui encore du Processing. En bon citoyen de ma commune je développe cet outil gratuit dont le nom complet pourrait être : Générateur de fonds graphiques pour service culturel ou communication de mairie communiste via une pseudo-randomisation par bruit de Perlin sur l'axe y et décalage incrémentiel au sein de ce ...

Sentimancho le sentaï d’erreur 444

Jeudi, octobre 25th, 2012

Bon bin voilà un titre que j’ai moi même du mal à comprendre. Mais je vais tâcher d’y remédier.
Sentimancho c’est quoi ? C’est le titre d’un morceau sur les sentaïs signé Erreur 444. Comment ce n’est toujours pas clair ?
Restent à expliquer Sentaï et Erreur 444. Des Sentaïs en voilà une grappe, limite un troupeau :

Il s’agit des héros de certaines séries qui poussent au japon pour les humains qui poussent hautes en couleurs saturées et saturées en combats hauts. Sentaï, done.

Et maintenant Erreur 444, cela fait un moment que mon vieux poto l’haricot Bert s’amuse à composer des morceaux dès qu’il a plus de 5 minutes à lui. Au départ il fait surtout de la guitare, mais peu à peu il s’est électronisé l’univers sonore. Il n’a pas les doigts dans sa poche, et j’ose même affirmer que mon complice n’est pas manchot. Vi le bandit est mon complice, car des fois j’ai des entrées dans l’univers d’Erreur 444.

Bebert le dromadaire est prolixe (et pourtant il n’a pas souvent plus de 5 minutes à lui), il est très productif : il triture, il rature, il samplouille, il bidouille, il gratouille, tapouille, tambouille des morceaux de plus en plus riches et ciselés desquels se dégage un fumet de plus en plus appétissant et mystérieux : un arôme dense de particules ouvragées qui s’agitent dans le fond, transbahutées par un mélange savant dont il a le secret, au sein un chaos des plus organisés. Et le morceau Sentimancho en est un bel exemple. N’hésitez pas à écouter les autres morceaux dispos sur le site d’erreur 444 : si la cuisine vous plait restez-y, vous avez trouvé, c’est ouvert tous les jours et le chef rajoute souvent des plats étonnants à sa carte.
Bon appétit, d’ailleurs j’y vais.

Sentaï de crevette à molette



Bon bin voilà un titre que j'ai moi même du mal à comprendre. Mais je vais tâcher d'y remédier. Sentimancho c'est quoi ? C'est le titre d'un morceau sur les sentaïs signé Erreur 444. Comment ce n'est toujours pas clair ? Restent à expliquer Sentaï et Erreur 444. Des Sentaïs en voilà ...

Le public des Volcanix

Mardi, janvier 31st, 2012

Un retournement radical à 180 ° pour montrer à l’humanité quasi-complète le public déchainé du groupe précédemment évoqué : Les Volcanix.

Toujours encré fébrilement à l’encre de chine puis colorisé avec Artrage.



Un retournement radical à 180 ° pour montrer à l'humanité quasi-complète le public déchainé du groupe précédemment évoqué : Les Volcanix. Toujours encré fébrilement à l'encre de chine puis colorisé avec Artrage.

The Volcanix

Jeudi, janvier 26th, 2012

Leurs rythmes endiablés résonnent depuis la nuit des temps.

On peut supposer que les Volcanix pratiquaient du garage-punk mais l’époque le concept de garage (voire de batisse) était encore fumeux.
On me souffle « Cave-Rock ». Je rétorque « oui pas mal », mal à l’aise car je suis seul dans cette pièce.

Les Volcanix sont la preuve même pas vivante que la théorie de l’évolution a eu des ratés.
J’ai quand même tenté de restituer avec grâce et émotion le charisme sensuel des Volcanix et maintenant j’ai les mains qui tremblent.

Pourtant j’ai crayonné avec sérénité ce crobard que j’ai ensuite encré au Rotring .35, numérisé sobrement et enfin colorisé gaiement avec Artrage le bonbon sans sucre.



Leurs rythmes endiablés résonnent depuis la nuit des temps. On peut supposer que les Volcanix pratiquaient du garage-punk mais l'époque le concept de garage (voire de batisse) était encore fumeux. On me souffle "Cave-Rock". Je rétorque "oui pas mal", mal à l'aise car je suis seul dans cette pièce. Les Volcanix sont ...

création de Freidshop

Jeudi, décembre 8th, 2011

Après le dernier spoiler discret, voici là révélation :
la boutique de Freid ouvre ses urls !

Ca représente quand même du travail de mettre çà en route, mais c’est très excitant à faire.
Le but premier est de pouvoir créer plus de choses avec mes petits crobards en couleurs.
On y trouve des cartes postales, des images encadrées, des jeux et autres « produits dérivés » de mes illustrations.

Pour me motiver au démarrage j’ai décidé de dessiner la boutique, qui me sert pour la homepage mais aussi pour les cartes de visites et autres visuels communiquants.
Voici le crobard de base :

J’ai aussi fait une vue 3D avec le lovely Blender pour me faire une vue de référence, par exemple pour les éclairages. Bien sur, il s’agit d’un rendu de travail, inabouti :

Suivi d’un premier encrage à la plume et encre de chine :

Une petite recherche pour le toit, je souhaitais accentuer le coté usine / tuyaux vu que j’aime bien les usines et les tuyaux. Mais j’ai laissé tomber cette direction :

Peu satisfait par le premier, j’ai refait cet encrage :

Et aussi un fond pour l’arrière-plan :

Finalement malgré mon envie de refaire encore un nouvel encrage, j’ai pris le parti d’avancer et j’ai colorisé l’encrage numéro 2 avec Artrage. Voici le résultat :

Au final je suis content, j’ai une boutique, et encore plein de truc à faire dessus :)



Après le dernier spoiler discret, voici là révélation : la boutique de Freid ouvre ses urls ! Ca représente quand même du travail de mettre çà en route, mais c'est très excitant à faire. Le but premier est de pouvoir créer plus de choses avec mes petits crobards en couleurs. On y trouve ...

un spoiler discret

Mardi, novembre 8th, 2011

Voici un spoiler grave, sérieux tranquille forgé avec émotion par un homme aux mains fragiles et tremblantes oui c’est moi.

Je n’en dis pas plus, faut pas gâcher.



Voici un spoiler grave, sérieux tranquille forgé avec émotion par un homme aux mains fragiles et tremblantes oui c'est moi. Je n'en dis pas plus, faut pas gâcher.

Une chose poilue pour rigoler

Mardi, octobre 4th, 2011

C’est pas fini, mais je m’amuse entre autres rendus une poilerie quoi :
Not done yet, just having fun while rendering other stuff.



(Blender 2.59 internal) click da pic to make it turn



C'est pas fini, mais je m'amuse entre autres rendus une poilerie quoi : Not done yet, just having fun while rendering other stuff. (Blender 2.59 internal) click da pic to make it turn

Une ville labyrinthique

Vendredi, septembre 16th, 2011

Et encore une nouvelle ville, bien tarabiscotée celle là :



Et encore une nouvelle ville, bien tarabiscotée celle là :