Par la grande galaxie !

janvier 28th, 2008 | by Freid |

Je suis un héros.

Toujours propulsé par d’implacables forces nostalgiques et le goût d’un challenge boulimique intellectuel, fort d’une volonté d’en finir avec le gavage audiovisuel qui caractérise notre époque au profit d’une littérature bénéfique à mon esprit meurtri, ma volonté indéfectible donc, m’a fait lâcher le Blake et Mortimer auquel je m’accrochais dans les wc (ignoble technique pour ne plus pas prêter mes bds) ; et j’ai eu l’opportunité providentielle et jubilatoire de revoir cette ode homérique que fut (mais qui est toujours), l’opéra cosmique et coloré qu’est la série franco-japonaise : « Ulysse 31« .

Respect, émotion et jubilation.

Odysseus, jte kiffe
Le trop beau vaisseau du sieur Ulysse qui fut d’ailleurs inspiré par le logo de fr3

Hormis son assez pénible générique (qui a quand même le charme obsolète de l’inconsciente arrogance du début des années 80) je trouve que ce dessin animé a magistralement vieilli, surtout au niveau graphique qui fait le plaisir intense de mes mirettes acérées. J’y retrouve une incitation à la rêverie qui n’est pas sans me rappeller « La planète sauvage » ou même « Le roi et l’oiseau », toute proportion gardée hein, non plus, ho !

La planète sauvage

La planète sauvage, je l’ai vu tout petit, j’ai vraiment tripé !

Le roi et l’oiseau

Pis là c’est le roi et l’oiseau

C’est certainement lié à l’époque puisque l’on retrouve sur ces dessins animés des voix similaires (celle de Jean Topart par exemple qui caractérise si joliment ces temps révolus) et une certaine nonchalence narrative revolue elle aussi. Je n’y ai pas vu comme dans tant d’autres japaniaiseries de séquences en boucles à quatre images seconde, en boucle, à quatre images par seconde, en boucle. L’autre aspect onirique est bien sur la référence perpétuelle rapportée à l’espace de la mythologie grecque qui m’enchante depuis Homer Simpson. Trop marrant nan ?

ChezChronos
Chez Chronos (il n’est pas sympa comme gars)

Ces références à la mythologie me laissent à penser qu’il peut aller se rhabiller le G. Lucas (dit le goitreux par chez moi) niveau rêverie avec son Dark Vador de pacotille qui s’est brûlé la tronche pasqu’il ne connaissait pas le digi-code de son masque à flatulences discrètes.

Tu pues ta race

Autant comparer la finesse d’un boeuf bourguignon (appellé daube d’ailleurs crois-je) avec celle d’un hamburger de pacotille sous emballage. Bon, je suis un peu dur, et tous les spaces opéra ou opus de SF d’Alien à Flash Gordon, doivent quelque chose au gloitreux mais c’est jubilatoire de lui déféquer dans le sabre au péril de ma rose intimité. Et d’ailleurs j’avoue pratiquer une bonne foi toute Bénichienne (mauvaise foi de Pierre Benichou pour les incultes) puisque je confesse humblement avoir ici bon nombre des dvds de la guerre des stars, par pur esprit scientifique ou curiosité malsaine. Faut dire que j’ai côtoyé et côtoye toujours plus ou moins des fans du goitreux, il est vrai qu’ils pullulent comme les hamburgers ceux-là. Mais je taquine la digression (et je viens d’ailleurs d’apprendre que disgression est un barbarisme).

Casting Star war

Les décors donc sont très jolis et l’Odysseus (le vaisseau gigantesque du gars Ulysse) me fait kiffer ma race.

Dedans l’Odysseus

J’apprécie le subtil mélange des cultures franco-japonaise présent dans cette production. Ce sentiment poétique plein de sensibilité que j’ai la chance de connaître avec grâce n’est pas donné à tout le monde, et je chie liquide sur les batards tout pourris qui suintent abondamment du smegma qui ne peuvent le comprendre.

Il est temps pour moi de cesser présentement ce vibrant hommage à ce vestige spatio-temporel. Gaffe me dis-je, je risque de sombrer dans l’albatorerie flamesque adulescente ridicule. Dans quelques années de jeunes cons se remémoreront avec émotion la StarAc 2 (je crois même avoir déjà vu ce genre de réaction au sujet du loft #1, pauvres de nous, pauvre de moi).

EncoreDecor

Finalement, je m’inquiète, car en plus étant donné ma grande culture de FR3, je subodore que j’ai le niveau pour postuler comme ministre de la culture sous la presidentature actuelle.

Ha, non, finalement, j’ai certainement dépassé le niveau requis.

ps : ici et encore ici des sites (qui font mal aux yeux) de vrais fondus de cette série.

EnVrac

compil de captures ingrates

  1. 3 Responses to “Par la grande galaxie !”

  2. By eole on Juin 22, 2008 | Reply

    Je suis très beaucoup d’accord avec toi, sauf que j’ajouterais que les effets sonores de cette série sont largement merveilleux!

  3. By Freid on Juin 22, 2008 | Reply

    Salut je plussoie ton commentaire, c’est très vrai 🙂

  4. By Harpaillé on Mai 10, 2011 | Reply

    C’est pas les bonnes dates

Post a Comment

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 486 148 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.