La femme à la bûche #14

janvier 21st, 2008 | by Freid |

Aussi beau qu’un arbre

« Un poème aussi beau qu’un arbre :

Alors que souffle le vent de la nuit
Les branches bougent dans un doux bruit
Le bruissement
Le bruissement magique qui amène le rêve effrayant
Le rêve de souffrance et de douleur
La douleur pour la victime
La douleur pour celui qui inflige la douleur
Un cercle de douleur
Un cercle de souffrance
Malheur à ceux qui voient le cheval pâle.
« 

Post a Comment

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 486 022 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.